21 março 2012

Antes de Le Pen já Marchais o dizia


A demagogia de tanto jornalista e tanto manipulador não resiste à mais leve acareação. Para os entusiastas da amálgama, da adjectivação sem ideias, do não-pensamento, das modas e dos rótulos, um belo excerto que refreará decerto os sofistas vão-de-escadas.

1 comentário:

Chardon Ardent disse...

Abel Chennouf, Imad Ibn Ziaten, Mohamed Legouad, Mohammed Merah…

Frères de sang… et Français… de notre Algérie… Seule la haine a pu les séparer… Une haine instillée depuis DeGaulle et ses séides… Une haine qui se perpétue par la bassesse criminelle de politiciens irresponsables et manipulateurs… propagateurs de racisme… charriant islamophobie et xénophobie… semant le désarroi sur ceux qui ont choisi la France quand cette France se fait vassale de ceux qui persécutent leurs frères de Palestine et d’ailleurs… Tous de valeureux soldats quels que soient leurs choix… Choix qui, on le comprendrait aisément, auraient pu être inversés… Et on le leur pardonnerait… Respect… Que la paix soit sur eux quatre… sur leurs familles… Et un jour, espérons le, sur la France.