12 janeiro 2012

Welcome to Zangaro ou as brilhantes independências

2 comentários:

Paul disse...

Cela me rappelle de très bons souvenirs… Ce devait être au cours de l’année 1998… Je débarquais à Bissau, venant de Dakar… Pour une virée dans les Bijagos… La beauté des Bijagos mérite certes quelques concessions…

J’ai rencontré, ce devait être en 1976, le même type de problème à Bazargan, quittant d’Iran au passage de la frontière vers la Turquie… Problème du côté turc, évidemment… Et là, il n’y avait pas de relent de colonisation…

Une bouteille de whisky scelle bien des amitiés… encore plus les taxes d’importation acquittées !

Nuno Castelo-Branco disse...

Lembrei-me logo da última viagem que fiz à Alemanha, de carro. Na fronteira francesa de Perpinhão, os gendarmes tentaram "sacar-me" as garrafas de vinho do Porto que levava para amigos em Berlim...
Tentaram, pois disse-lhes logo que ia ligar para a embaixada em Paris. Ponto final.