05 setembro 2010

N'oublier jamais

1 comentário:

Paul disse...

Je réécoute ces paroles de Jean-Paul Gavino… «La France nous a laissé tomber»… Euphémisme ! La France nous a trahis, la France nous a combattus, la France a délibérément livré le territoire national au FLN ! Le 5 juillet 1962, des hordes sauvages ont envahi Oran avec la complaisance sinon la complicité de l’état-major français… Hommes, femmes, enfants par milliers ont été capturés, torturés, égorgés, soumis à l’esclavage…
«On est partis et on a tout quitté… ». Je me souviens de ce 17 juillet 1962… Nous avions embarqué à Mers el-Kébir sur un bateau militaire, en compagnie des harkis d’un Groupe Mobile de Sécurité (GMS) basé à Bou-Sfer… Exfiltrer ces harkis voués à une mort certaine par le FLN avait été l’argument déterminant du commandant de notre unité, ancien d’Indochine, pour nous faire accepter de partir… Comme sur ce clip, je revois défiler les côtes oranaises… Je ne partais pas… C’est l’Algérie qui s’éloignait… Qui s’éloignait à jamais… Un pays qui n’existerait plus… C’était le début d’un long exil… Un exil sans fin… En France, c’était nulle part… Bientôt, je repartirais pour toujours. Pour longtemps en Afrique et à Madagascar… Sur les cendres de l’Empire français…